Valérie Hirschfield à Ninja Warrior

Créé au Japon il y a 20 ans, « Ninja Warrior, le parcours des héros » Arrive en France, sur TF1. Les concurrents doivent venir à bout d’un parcours d’obstacles géant. Le tournage aura lieu du 10 au 15 avril prochain, à Cannes. L’intrépide Valérie Hirschfield en sera !

Programme phare de la chaîne américaine NBC depuis 6 ans, Ninja Warrior cartonne dans le monde entier et s’apprête maintenant à conquérir le marché français. Dans cette course d’obstacles de l’extrême, le candidat doit relever une succession d’épreuves physiques de plus en plus difficiles, à chacune des quatre étapes de l’aventure. Toute chute est éliminatoire. La chaîne TF1 qui a acquis les droits, a choisi Cannes pour son premier tournage. Celui-ci se déroulera derrière le palais des Festivals, esplanade de la Pantiero : «Ce sera une grande fête populaire dans l’esprit d’Intervilles», indique-t-on du côté de la production. Pour l’heure, le montage des structures bat son plein et une chose est sûre, mieux vaudra ne pas avoir le vertige ! Pour voir les premières images de la construction, c’est ici. 

Des célébrités invitées

Présentée par Denis Brogniart, Christophe Beaugrand et Sandrine Quétier, l’émission sera diffusée cet été. Invité sur RTL, le 6 mars dernier, Denis Brogniart, le charismatique présentateur de Koh-Lanta, est fan du programme : «Il correspond à ce que j’aime dans la vie : du dépassement de soi, du sport. C’est une vraie compétition, un vrai challenge». Le jeu fait appel à des people, mais également, à des anonymes. Ainsi, du côté des célébrités, Miss France 2016, Brahim Asloum (boxeur) ou encore Sylvain Potard (champion d’arts martiaux), sont attendus pour s’essayer au parcours d’obstacles.

Valérie Hirschfield dans la course

A sa grande surprise, la Seynoise a été directement sélectionnée par la production. Le 4 mars dernier, Sara Héron, journaliste à TF1, appelait la rédaction du Seynois pour entrer en contact avec Valérie Hirschfield : «Je suis tombée sur de nombreux articles la concernant. Ninja Warrior, adaptation française d’un programme très célèbre aux Etats-Unis et en Angleterre, se déroule dans une infrastructure hors norme. Le succès des participants repose sur leur rapidité, leur force physique, leur endurance et leur détermination. Valérie Hirschfield ferait une très bonne ambassadrice, de par son combat et son goût de l’aventure». Aucun doute là-dessus !

180 participants

Adepte du dépassement de soi, Valérie Hirschfield a tout de suite accepté le challenge : «C’est une proposition que l’on ne reçoit peut-être qu’une fois dans sa vie et je crois que si j’avais refusé, je l’aurais regretté. D’ailleurs, la seule chose qui me fasse peur, c’est de devoir répondre un jour, « ce n’est plus pour moi, maintenant » ! Donc, j’espère encore tester mes limites et j’ai hâte de savoir ce qui m’attend comme prochain challenge». Seule candidate à ne pas être passée par la case casting grâce à sa pratique du paddle, c’est aussi la seule personne handicapée à participer à ce nouveau programme pour lequel 180 participants vont devoir affronter leurs propres limites.

«Faire de son mieux»

Le fait d’être amputée d’une jambe va rendre le jeu encore plus difficile pour Valérie Hirschfield : «Grâce au fabricant de prothèses Protéor et à l’orthopédiste BTC, j’ai la chance d’avoir accès à des prothèses. Sans eux, je n’aurais pas pu participer à Ninja Warrior». Mais la courageuse Valérie est lucide : «Cela va être compliqué, car je dois effectuer des sauts et courir pour prendre mon élan. Il ne me reste pas beaucoup de temps pour m’entraîner. Je ne suis pas négative mais réaliste. Je n’irai peut-être pas très loin dans cette aventure, mais ce qui est sûr, c’est que je vais faire de mon mieux pour durer le plus possible».

100 000 euros à gagner

Mardi 22 mars, une équipe de TF1 est venue filmer l’infatigable Valérie à La Seyne-sur-Mer, afin de réaliser son portrait. Attablée au Café des Arts en compagnie de ses amis ou en balade au Pont levant, on la voit également s’entraîner au paddle, ou en pleine séance de musculation, aux Playes. N’empêche, son portrait est le plus important. Car non seulement, pas tous les candidats ont eu droit à une présentation filmée, mais la sienne est de loin, la plus complète. Dimanche 10 avril, à Cannes, soixante participants vont se défier sur ce parcours aux obstacles gigantesques, puis soixante autres prendront la suite, lundi 11 et enfin, les soixante derniers s’y frotteront à leur tour, le mardi 12, parmi lesquels Valérie Hirschfield. Le mercredi sera consacré aux demi-finales et la finale se jouera le 15 avril. En juin/juillet, les téléspectateurs pourront donc découvrir « Ninja Warrior, le parcours des héros » sur TF1, à raison d’une émission par semaine.

chantal.campana@la-seyne.fr

Isaac Caldiero a remporté le titre de "American Ninja Warrior" et empoché un million de dollars.