Une nouvelle ligne de bateaux-bus d’ici 2020

Le maire de La Seyne, vice-président de Toulon Provence Méditerranée, et ses pairs siégeant à la Métropole, sont tombés d’accord sur le développement du Réseau Mistral par le cabotage.

« La nouvelle ligne de bateaux-bus de cabotage autour de la rade de Toulon, que nous réclamons depuis longtemps, doit pouvoir voir le jour d’ici début 2020. » Cette « excellente nouvelle » que Marc Vuillemot s’est empressé de partager sur son blog (ici), fait suite, souligne-t-il, à « un important moment de travail […] entre quatre vice-présidents de la métropole TPM : Gilles Vincent, maire de Saint-Mandrier, Yannick Chenevard, maire-adjoint toulonnais et délégué aux transports métropolitains, rejoints par Ange Musso, maire du Revest et chargé des finances intercommunales, et moi-même ».

Une satisfaction qui se justifie d’autant que le maire de La Seyne plaide, « depuis des années », en faveur d’« un indispensable développement des lignes de bateaux-bus pour désengorger le réseau routier du tour de la Rade ».

Dans l’intervalle, indique Marc Vuillemot, il est prévu qu’un ponton flottant soit installé à Bois-Sacré afin de permettre une correspondance entre les lignes maritimes existantes. Ce qui « devrait sous peu, précise-t-il, autoriser une liaison si nécessaire entre nos quartiers sud et notre cœur de ville ».

laurence.artaud@la-seyne.fr