« Une cigale dans un sapin »

Les fêtes de fin d’année réservent bien des surprises aux habitants d’Obernai. du 25 novembre au 31 décembre, La Seyne-sur-Mer est l’invitée d’honneur de son marché de Noël. Rencontre culturelle entre deux régions aux traditions hivernales bien ancrées. 

Chaque année, cette petite ville historique d’Alsace, lovée sur les contreforts du massif vosgien, se pare de son habit de sapins et de lumières. Rassemblant près de 300 000 visiteurs, le marché de Noël d’Obernai est incontestablement l’un des plus beaux de France. Un petit paradis de gourmandises pour les grands et les petits où pains d’épices, marrons chauds, ou encore l’indétrônable vin blanc, côtoieront cette année les produits du terroir seynois dans un cadre enchanteur. La Seyne-sur-Mer en Alsace, comme « une cigale dans un sapin »

Ce week-end, le maire, Marc Vuillemot, Cécile Jourda, directrice de cabinet, Louis Corréa, conseiller municipal à la vie associative et Claude Dini, conseiller municipal à la culture occitane, se sont rendus sur place afin d’y inaugurer le début des festivités et de présenter nos trois chalets aux Obernois. Trois stands, c’est l’occasion idéale pour la ville de valoriser ses petits commerces et ses producteurs locaux. On peut compter sur la savonnerie artisanale Plaisant, les caves provençales Laboroi, et l’épicerie fine Tamaris, pour proposer aux Alsaciens nos savons bio à l’huile d’olive de Toulon, notre bière artisanale, ou notre moutarde au pastis. Le producteur de tapenade seynois, Jean-Claude Lansaque, y tiendra son chalet jusqu’au 5 janvier et espère lui aussi liquider son stock de tomatine, d’oignons rôtis, de champignons farcis ou de tomates séchées. 

Le troisième chalet, lui, sera dédié à la promotion et la valorisation du territoire seynois. Un jeu-concours, organisé avec l’aide de l’Office du Tourisme Ouest-Var, offrira à l’un d’entre eux l’occasion de goûter le beau spectacle de notre rade, une attraction telle que peu de stations varoises peuvent offrir.

Les visiteurs du marché de Noël pourront aussi profiter de l’exposition « Rencontres de Noël entre l’Alsace et la Provence » où sont présentés ensemble tablées de Noël, tenues traditionnelles alsaciennes, instruments de musiques, jouets et autres objets provençaux. L’église Saints-Pierre et Paul, elle, accueille « L’art et la matière en Alsace et en Provence » où sont exposées les incontournables crèches de Noël. Remercions ici l’incroyable travail de la santonnière et céramiste Anne-Marie Jaboulet-Pfimlin, et de son mari Roger Pfimlin, l’une des seules de la région à proposer des santons provençaux en raku. Sans oublier les associations Lei Cigaloun Segnen et Le Cercle Occitan qui ont su animer cette journée d’inauguration de leurs spectacles de danses, de concerts et démonstrations folkloriques.

Témoin d’un accueil chaleureux, La Seyne-sur-Mer tente par cette initiative de défendre, de promouvoir la langue et la culture provençales et de valoriser la destination touristique, son terroir, sa culture. Mêler tapenade et foie gras, pain d’épices et navettes, sans oublier le fameux apéritif artisanal à base de figues, les coucougnettes, et les traditionnels bredele ! « Una cigale dins un sap » en occitan réunit tous les ingrédients pour passer des fêtes de Noël d’exception.

Florian Olivieri

Retrouvez ici la première newsletter « Obernai » de l’Office du Tourisme Ouest-Var, déjà envoyée à plus de 1500 personnes sur le département du Bas-Rhin (67) et alentours.