Tribune de Les Républicains – UDI

Chers concitoyens,

La vie associative est un lien es­sentiel, nous devons en faire la promotion mais rester vigilants à toute dérive communautariste ou anti-républicaine. Nous venons de vivre depuis le bon et le mau­vais exemple de la vie associa­tive seynoise. Le mauvais, c’est lorsque une association subven­tionnée par la Ville fait la promo­tion d’un groupe de rap qui traite les femmes de “femelles” et autres noms plus dégradants encore. Cela n’est pas supportable. Ça l’est d’au­tant moins qu’une vidéo glorifiant ce groupe avait été mise en ligne sur le site internet municipal. Les élus UDI et LR Sandra Torres, Na­thalie Bicais, Jean-Pierre Colin et Jo Minniti sont intervenus vigou­reusement en Conseil municipal pour dénoncer cela. Nos interven­tions ont eu pour effet le retrait immédiat de cette publication honteuse. Nous avons proposé que les associations signent une charte de l’éthique, comme nous le fai­sons au C.R. depuis l’élection de C. Estrosi. A la première incartade, nous demanderons le rembourse­ment des subventions. Et puis il y a les bons exemples, en particu­lier celui de l’US Seynoise qui ini­tie près de 600 jeunes au Rugby, et dont notre collègue conseiller municipal, Romain Vincent, est un ancien dirigeant toujours actif et Jean-Pierre Colin un sponsor à titre privé. Nous voudrions ici féliciter chaleureusement les deux Pré­sidents de l’USS Thierry Mûrie et Patrick Philibert pour leur décennie accomplie durant laquelle ils ont renforcé la structure de notre club phare. Ils sont le bon exemple de la gestion associative mais aussi du “vivre ensemble à la française” dont nous devrions tous nous ins­pirer car il rassemble plutôt qu’il exclut. Bravo à eux et bienvenue à leurs successeurs, Dominique Laboroi, Guillaume Capobianco et Philippe Sintes.