Tribune de Les Républicains – UDI

Deux événements majeurs ont rythmé la dernière séance du conseil municipal : l’explosion du groupe front national, la grande manipulation budgétaire de Marc Vuillemot qui vote illégalement un budget municipal en déséquilibre ! En effet le front national vient de nous montrer son vrai visage, celui de l’inconstance, des coups de menton et du manque de sérieux. Le FN qui se fait élire dans la plus pure tradition du populisme mène à tous les maux puisque dès qu’il s’agit de travailler en équipe, le naturel reprend le dessus. De 7 membres, ils sont passés à 4 et ne constituent donc plus un groupe d’opposition. Puisqu’il faut y être 5 minimum. En 24 mois c’est une sacrée performance ! Le maire socialiste quant à lui, continue de nous dire que rien n’est de sa faute en 8 ans de mandat. Alors que toutes les villes font des efforts financiers structurels, pour compenser des dotations d’Etat en forte baisse, il ne sait plus comment cacher sa gestion calamiteuse. Alors il fait le frondeur, le pompier pyromane à grand coup d’article de presse locale parfois bien complaisant. C’est une honte ! Le groupe les Républicains – UDI conduit par Jean- Pierre Colin et Sandra Torrès a su donner une position commune de rejet de ce budget en soi-disant déficit et qui ne fait pas les efforts attendus par les contribuables Seynois. Corinne Chenet, Nathalie Bicais, Sandie Marchesini, Jo Minniti, Romain Vincent, Sandra Torrès et Jean-Pierre Colin forment la seule opposition crédible à cette municipalité, qui malheureusement, n’est pas au niveau de sa tâche !