Tamaris : Sauvons la Poste !

Le maire se bat pour que le bureau de poste, menacé de fermeture, demeure selon les voeux de Michel Pacha, un service public de proximité.

La poste de Tamaris est menacée de fermeture. Le 28 novembre, lors que dernier conseil municipal le maire proposait une motion pour sauver ce bureau de Poste emblématique de la Corniche. Motion adoptée à l’unanimité.

Un peu d’histoire. La convention entre la Ville et les Postes et Télégraphes du Var date de 1889. Dans un courrier d’avril 1942 destiné à la commune, le fondé de pouvoir du Domaine de Tamaris réaffirme que les contes Thierry et Hubert Michel de Pierredon, descendants de Michel Pacha, confirment bien que « la jouissance gratuite du bureau des PTT de Tamaris est maintenue suivant le voeu de feu Michel Pacha ».
Mais voilà, La Poste la juge déficitaire. Rappelons que le groupe La Poste est depuis mars 2010 une Société anonyme à capitaux, bâtie sur les ruines des PTT, l’administration d’Etat fondée en 1879 suite à la Nationalisation des Offices de messagers royaux créés par Louis XI. A la place, le groupe envisage la création d’une “Agence Postale Communale”. Le maire s’insurge : « Je refuse la conversion de ce bureau de Poste en cette forme de présence postale qui n’assure pas un service de qualité et, qui délègue à la commune des missions qu’elle n’a pas vocation à assumer. Nos concitoyens des quartiers Sud doivent conserver les services publics de proximité auxquels ils ont droit. De plus, l’édifice est un atout patrimonial précieux. Au nom de l’équité entre les territoires et les quartiers, je me refuse à faire supporter par les contribuables seynois le maintien d’un service public qui, ailleurs, est intégralement pris en charge par La Poste ». Dans tous les cas, la municipalité, qui veut bien s’associer à toute recherche de solution assumée par La Poste (type Maison de services au public : MSAP), s’opposera à toute fermeture, en appelant s’il le faut à la mobilisation des Seynois. Elle demande à La Poste d’assumer ses missions de service public, à Tamaris comme ailleurs. A suivre.

sylvette.pierron@la-seyne.fr

La Convention entre les P. et T. et la mairie de La Seyne-sur-Mer (1889)

Lettre de la mairie au directeur des P. et T. de Draguignan (1909)

Réponse du directeur des P. et T. de Draguignan (1909)

Lettre du fondé de pouvoir du Domaine de Tamaris au directeur du P.T.T de Draguignan (1942)