« Sport en pied d’immeuble » : le centre-ville nouveau spot éphémère

Après deux éditions à Berthe en mai, c’est sur la place Martel Esprit qu’ont été posées les installations sportives ouvertes à tous le temps d’une après-midi, ce jeudi 1er juin. 

« Quand on leur dit pied d’immeuble, ils sont à fond ! » affirme Priscillia, animatrice au Foyer Wallon-Berthe. Et à voir les jeunes en découdre sur le ring ou sur le tapis de lutte, se confronter au pannafoot ou se frotter au mur d’escalade, ça ne fait aucun doute.

Cette fois-ci les gamins du quartier Nord, en habitués de la manifestation, ont donc fait le déplacement pour s’essayer aux différentes disciplines proposées ce 1er juin place Martel Esprit. Une première en centre-ville pour cette initiative née d’un constat : « On s’est rendu compte qu’on ne traitait pas assez la santé sociale, nous avons donc voulu mettre en place un volet socio-sports », explique Magali Nazal, responsable du pôle Bien-être et santé. Dans la foulée, « Sport en pied d’immeuble » a été lancé l’an dernier, et après deux sessions ce printemps 2017, les équipements ont été installés au cœur de La Seyne jeudi après-midi. Et un nouveau rendez-vous est programmé le jeudi 29 juin, de 15h30 à 19 heures.

L’idée restant de «se rapprocher au maximum des gens », souligne Christian Barlo, l’adjoint aux sports. « Par le biais du sport, comme cela peut se faire à travers un projet culturel, nous essayons de capter un public d’adolescents. En particulier des jeunes qui ne sont pas déjà dans des structures associatives », ajoute le directeur du service Jeunesse Morad Yacoub, avec lequel la manifestation est organisée. Et il se trouve que « ça marche », constate Thierry Garnier, éducateur du service des sports. C’est ainsi avec un bel enthousiasme que le concept, qui est également le fruit d’un partenariat avec l’Ufolep, vient d’être inauguré au centre-ville.

Laurence Artaud

Les activités en images