Réseau d’échanges thermodynamiques : vers une DSP

 Confier à une entreprise spécialisée, via une délégation de service public, la gestion du réseau d’échanges thermodynamiques. Tel est le sens de la délibération adoptée en conseil le 16 janvier dernier. « Il s’agit de rendre rentable un réseau actuellement sous-exploité (Seuls le casino et Porte Marine 2 sont reliés), en l’étendant à Porte Marine 3 », explique Denise Reverdito, adjointe déléguée au développement durable.