Rénovation urbaine : après Berthe, le Centre ?

La Secrétaire d’état à la Ville, Hélène Geoffroy, était en visite à lA sEYNE-SUR-mER ce jeudi 20 octobre. Elle a pu constater l’achèvement de l’ANRU au quartier Berthe, puis mesurer les enjeux d’une rénovation urbaine au centre-ville.

« J’ai découvert un quartier transformé ». Au terme de sa visite, la Secrétaire d’Etat retient la réussite de la rénovation du quartier Berthe. « Les habitants y placent l’emploi et l’éducation au coeur de leurs préoccupations (Voir encadré ci-dessous). Pour cela, occupons-nous de notre jeunesse, assurons-nous que le droit commun s’applique à tous », souligne Hélène Geoffroy.

Le deuxième partie de la visite s’est déroulée en centre-ville : « La problématique y est différente. On parle là de rénovation d’habitat ancien, pour laquelle nous sommes en phase d’étude. Toulon l’a réussi voilà quelques années », poursuit-elle avant d’annoncer la signature des conventions financières « pour l’an prochain » : « Les montants seront annoncés lors du prochain débat budgétaire. Les échéances électorales n’y changeront rien. L’ANRU est contractualisée sur 10 ans. Le Premier ministre Manuel Valls en a fait l’une de ses priorités ».

La secrétaire d’Etat était accompagnée par le maire, Marc Vuillemot, ainsi que de la première adjointe de Toulon et député du Var, Geneviève Lévy. Une manière de jouer la carte de l’intercommunalité pour, dixit Marc Vuillemot, un « projet global de rénovation urbaine, incluant Pontcarral, Rodeilhac, comme le centre de La Seyne ».

gwendal.audran@leseynois.fr

L'interview d'Hélène Geoffroy

Premier forum national des conseils citoyens

Les représentants des 850 conseils citoyens mis en place par l’ancien ministre de la Ville, François Lamy, doivent se réunir à la Villette à Paris, le 27 octobre prochain. Ce premier Forum national des conseils citoyens, rassemblera les représentants de chaque conseil citoyen de l’hexagone et de l’outre-mer, soit près de 1 000 personnes. Une manière, selon Hélène Geoffroy, d’impulser « une Révolution démocratique des quartiers populaires » où l’abstention atteint des sommets.