Pioli : « Monsieur le temps »

L’auteur compositeur seynois Pioli vient de sortir son premier album. Enregistré au studio du Conservatoire national à rayonnement régional , rue Jacques Laurent, « Monsieur le temps » concentre une histoire familiale, sur fond de guitare acoustique.

« Longtemps, la timidité me poussait à imiter les autres. Ma prof de chant, Karine, m’a appris à accepter ma voix et à chanter avec ». Oubliés Cabrel, Pascal Obispo ou Renaud. Sous le pseudo de Pioli, hérité de son grand-père, l’artiste de 30 ans affirme une tradition familiale. « Dans M. le temps, explique-t-il, j’incarne le temps pour revoir une dernière fois mon grand-père, dans un duo avec ma grand-mère ». Pioli ? Un grand enfant qui ne veut pas vieillir. Le jeune Papa de deux filles, professeur de musique à Wallon et L’Herminier, grandit entre la Maurelle et Le Pas-du-Loup. Dès 7 ans, il débute solfège et contrebasse à l’école de musique de La Seyne, « mais c’était la guitare qui m’intéressait, et mon frère Julien m’a montré les premiers accords ». Cela inspire le jeune fan de Billie Paul qui interprète … Lola, de Renaud. « J’ai voulu aussi écrire des poèmes. Nous faisions des concours avec Benoît, mon cousin. Notre volonté : retranscrire une vérité ».

Bientôt, en 2009, une première maquette sort. Un ami, Gilles Occhipinti, oriente Pioli sur l’association toulonnaise Tandem. « Colonel Nico, ancien de Poupa Claudio, s’est montré intéressé. L’album a mûri, dans une version plus acoustique ». Une inflexion là-encore accompagnée familialement : « Mon cousin Hugo Gonzalez Pioli, compositeur de musique de films à Los Angelès, a apporté ses arrangements en cordes et cuivres sur lesquelles j’ai écrit ». Au terme de huit années de maturation, les douze morceaux de « M. le temps » sortent enfin du studio d’enregistrement du Conservatoire national à rayonnement régional. Une autoproduction à découvrir.

gwendal.audran@leseynois.fr

Plus d’infos sur www.pioli.fr

Monsieur le temps : le clip