Pétition de l’Atelier mécanique : 6 000 signataires pour le cinéma

La pétition du collectif citoyen pour le cinéma a recueilli plus de 6 000 signatures. Vous pouvez encore la signer ici

«Ce bâtiment est dangereux, déplore Andrée Patiès, qui avec André Barbero, a lancé une pétition citoyenne pour le cinéma à La Seyne. Des étudiants de l’IPFM y vont déjeuner tous les jours, il est squatté, ça ne peut plus durer, il faut que cette friche redevienne un lieu de vie».

« Et puis, poursuit André Barbero, une ville de plus de 60 000 habitants, sans cinéma, il faut que ça change ! ». Il y a quelques mois de ça, les deux Seynois lançaient une pétition sur change.org (2 000 signatures). Puis, ils prennent leur bâton de pèlerin pour recueillir plus de signatures, recueillies à l’ancienne, sur papier (quelque 4 000).

Rappelons que le permis de construire du projet de complexe cinématographique de CGR Cinémas porté par l’opérateur Quantum development et la Ville, est attaqué par l’association Confédération environnement Méditerranée qui conteste la méthode de coffrage par le béton des polluants issus de l’époque où on y assemblait des moteurs de navires.

La balle dans le camps du TA

En attendant la décision du tribunal administratif, le collectif tient à faire entendre sa voix et par le fait, celles de milliers de Seynois, qui ne voudraient pas voir qu’un seul film ne soit diffusé sur ce dernier vestige des Chantous, « l’Arlésienne ».

Cinéma ou pas… la balle est dans le camp du tribunal. Mais quoi qu’il en soit, la Ville y croit, et prépare le terrain pour l’opérateur, en démolissant les deux nefs qui jouxtent le futur cinéma. Wait and see. 

En attendant justement, vous pouvez signer la pétition sur ce lien.

sylvette.pierron@la-seyne.fr

L'intérieur du futur complexe cinéma

Le complexe vu de l'extérieur

Le projet vu de l'extérieur