Petite Mer : réhabilitation sous conditions

« Avis favorable sous réserve » au projet de rénovation par TPM du port de la Petite Mer. Le conseil du 16 janvier dernier a estimé que le projet devait tenir compte de la servitude d’utilité publique de l’AVAP (Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Paysage). Les 234 places supplémentaires, financées par un investissement annuel de 2 millions d’euros sur 10 ans, impliqueraient la remise en état des pontons et le dragage des fonds, de Port Pin-Rolland à l’Aviron seynois.