Mounir Cheroud : le lien santé

A 31 ans, Mounir Cheroud, étudiant infirmier en fin de 3ème année, vient de créer sa startup en ligne. France Med Santé est une plateforme collaborative reliant soignants et structures médicalisées.

Son idée a germé voilà un an et demi. Aide-soignant durant ses congés, Mounir Cheroud assurait des missions dans les maisons de retraite seynoises. « Je me suis longtemps demandé comment pallier l’absentéisme, et donc le manque d’effectifs », confie-t-il. Car travailler à cinq agents au lieu de huit, quand il y a plus de 80 résidents, transforme le soin en travail à la chaîne et multiplie les arrêts maladie. Le Seynois de 31 ans, marié et bientôt papa, imagine alors de créer une plateforme collaborative : « la gestion du personnel est une question centrale et problématique. En créant France Med Santé, j’entends rapprocher le personnel soignant et paramédical des structures médicalisées, des hôpitaux et des cabinets libéraux ». Car l’étudiant infirmier, en 3e année à l’école La Croix St-Simon en région parisienne,  assure que les organismes officiels demeurent inadaptés en termes d’offres ciblées : « Du coup, la plupart des directeurs font appel à des boîtes d’intérim, coûteuses. Je propose, pour ma part, une plateforme regroupant aides-soignants, aides médico-psychologiques, infirmiers, kinés, auxiliaires de vie ou agents d’entretien pour un abonnement mensuel de 89 euros ».

10 000 inscrits

A ce jour, 10 000 soignants se sont déjà inscrits à l’échelle nationale : « On choisit le profil soignant ou le profil structure. Les soignants, qui accèdent gratuitement, disposent d’un fichier PDF sécurisé  regroupant CV anonyme, formulaire de réponse aux annonces choisies ainsi que de la liste des structures de leurs régions. Ils peuvent également créer une annonce ». Les structures, pour leur part, diffusent leurs annonces d’emplois, reçoivent les candidatures correspondantes et mettent en avant leurs annonces. « En 2017, dans le secteur médical et para-médical, la rapidité de gestion du personnel est un facteur décisif, insiste Mounir Cheroud. Des responsables ressources humaines sereins et moins stressés, des équipes soignantes avec moins de surcharges de travail, cela fait la différence ». A noter que la plateforme est également le moyen de rassembler les soignants désirant travailler plus, à certains moments où ils ont besoin d’augmenter leurs revenus, et ceux qui souhaitent travailler ponctuellement,  pour des prises de postes de courte durée.

gwendal.audran@leseynois.fr

Plus d’infos sur
www.francemedsante.fr