Les petits éco-ambassadeurs

Le 26 octobre, la Bourse du travail accueillait la rencontre départementale des centres éco-hérents varois. Plus d’une centaine d’enfants ont échangé leurs projets respectifs de développement durable.

« En recensant les jardins entretenus par les centres aérés, on s’est aperçu du lien fort entre éducation et développement durable ». Au milieu des stands de la Bourse du travail, Isabelle Renier, adjointe à l’éducation, et Denise Reverdito, adjointe au développement durable, rappellent la genèse de l’expérience de la Dominante. « Les enfants sont très mobilisés. Et actifs. C’est par eux que les mentalités évoluent », poursuivent-elles en vantant les mérites du PEDD (Projet éducatif de développement durable). Garéoult et son rucher pédagogique, Bandol et sa flore littorale, une centaine d’enfants de centres aérés varois ont ainsi pu présenter leur travail. « Par des actions concrètes, comme diminuer les quantités de déchets, modérer sa consommation d’eau ou réaliser des jardins, on parvient aussi à responsabiliser les enfants », souligne Dave Lollman, président de l’association Planète sciences Méditerranée.

Partenaire de l’opération avec les Francas et le collectif Ligue de l’enseignement – Tremplin – Mer Nature – Les Petits Débrouillards PACA, Planète sciences Méditerranée a, « tout au long de l’année, formé les équipes pédagogiques, prêté du matériel et intégré le développement durable dans le fonctionnement et la pédagogie des centres », rappelle Elodie Septier de l’association Planète Sciences Méditerranée.

gwendal.audran@la-seyne.fr