La « Seynoise des eaux » est née

Un contrat de 12 ans, sous forme d’une SEMOP (*) a été signé le 11 octobre, à l’Hôtel de Ville, entre Suez et la Ville pour la distribution de l’eau potable. 

Le contrat d’affermage avec la SEERC (devenue Suez aujourd’hui), arrive à son terme le 15 octobre. La Ville ne pouvant, pour des raisons budgétaires et de transfert prochain de la compétence de l’eau à la communauté d’agglomérations TPM (**), réaliser une régie de l’eau, une alternative a été trouvée sous la forme d’une Semop(*) (voir notre article du 8 août dernier). Nommée « La Seynoise des eaux », cette Semop, la première de PACA, offre à la Ville un pouvoir de gouvernance au sein du futur conseil d’administration. En effet, sur les 9 sièges, 4 seront occupés par des élus de la commune (Claude Astore, Marie Bouchez, Anthony Civettini et Sandie Marchesini).

10% en moins sur la facture

Ce matin, lors de la signature, le maire rappelait également qu’un comité des usagers de l’eau a été constitué et qu’il travaille en lien avec les instances de la démocratie participative que sont les conseils de quartiers et les conseils citoyens, ainsi qu’avec les comités d’intérêt local de la ville. Une première négociation avec le délégataire, Suez, a permis une baisse du prix de l’eau potable de l’ordre de 25%. Ce qui se traduira par une baisse de l’ordre de 10% sur votre facture. Rappelons que votre facture d’eau n’englobe pas seulement la distribution de l’eau potable mais également, son assainissement.

Un local rue Baptistin Paul

Un local de la Seynoise des eaux recevra très bientôt le public pour toute question relative à la distribution de l’eau potable. Plus la peine de se déplacer à Camp Laurent pour un problème de facture ou de distribution d’eau. La Seynoise des eaux vous invite d’ailleurs à une matinée d’inauguration le 21 octobre prochain, 18 rue Baptistin Paul. Le café vous sera offert. « C’est symbolique, mais faire revenir les services publics au coeur du centre-ville n’est pas anodin, précisait le maire, le coeur de ville doit retrouver ses fonctions de centre de la ville ». 

Pour les 28 000 compteurs de la ville, cette journée du 15 octobre ne changera rien, l’eau continuera d’y couler entre eux et vos robinets. Mais au delà, il s’agit pour la commune de recouvrer une vraie gouvernance, en matière de social par exemple, sur la distribution d’un des besoins primaires de l’humanité. 

sylvette.pierron@la-seyne.fr

(*) Société d’Économie Mixte à Opération unique

(**) Toulon-Provence-Méditerranée

La Seynoise des eaux est signée entre la Ville et la compagnie Suez

Robert Teisseire, conseiller municipal délégué à l'eau, en compagnie de Renaud Bernard, directeur général de la SEMOP