Jean-Louis Borloo en visite à La Seyne-sur-Mer

Missionné par le président de la république pour l’élaboration d’un « plan de bataille » pour la politique de la ville, Jean-Louis Borloo était en visite à Berthe ce matin.

Depuis sa dernière visite en 2002, où il venait lancer le programme de rénovation urbaine, « Berthe a bien changé » affirme l’ancien maire de Valenciennes. Aujourd’hui en mission pour la présidence de la république, il vient faire un état des lieux dans le cadre de l’élaboration du « plan de bataille » pour la politique de la ville. « A l’époque, rappelle le maire, c’était un véritable plan Marshall qu’était venu lancer Jean-Louis Borloo. Le plan de rénovation urbaine de Berthe était d’ailleurs l’un des plus importants de France. 16 ans plus tard, les résultats sont là : on a refait la ville. Il a été l’initiateur d’un projet à la hauteur des besoins. On a agit sur toutes les infrastructures, sur les transports en commun, sur les équipements publics, on a fait de la mixité sociale. Mais depuis 12 ans, avec la crise de 2008, la situation économique des familles s’est hélas dégradée. »

« Quand la nation fait son boulot »

Pour l’ancien ministre délégué à la Ville et à la Rénovation urbaine, qui a quitté la vie politique en 2014, les résultats de la loi d’orientation et de programmation pour la ville de 2003, dite « loi Borloo », ne sont pas parfaits mais : « c’est tout de même spectaculaire cette métamorphose. C’était oppressant ce quartier. On sentait la crainte chez les habitants. Aujourd’hui, ici par exemple, (NDLR : au restaurant Le Petit Prince de l’association Femme dans la cité), les mamans ont pris le pouvoir ». Avec l’Agence nationale de rénovation urbaine créée pour piloter les grandes opérations de l’époque, la nation avait décidé de faire le boulot, car la ville seule ne peut pas grand chose, la rénovation urbaine c’est l’affaire de tous. »

C’est ainsi que le fer de lance de l’opposition aux gisements de gaz de schistes quand il était ministre de l’écologie en 2010, a repris son bâton de pèlerin pour la rénovation urbaine. Missionné par Emmanuel Macron, il doit rendre sa copie à l’Elysée en mars prochain.

sylvette.pierron@la-seyne.fr