Janas-Cap Sicié : En décembre, les chasseurs deviennent agriculteurs

Comme ils le font depuis de longues années, à la période des labours, durant la première quinzaine de décembre, les chasseurs de la Seyne se sont transformés en paysans pour effectuer des travaux de labours et de semailles sur leur territoire de Janas Cap Sicié

Les bénévoles de l’Union des chasseurs seynois, sur 2500 m2 d’emblavures, aidés gratuitement, pour cette opération, par l’entreprise de travaux agricoles Bonsignori, ont semé 300 kilos de blé rustique, capable de résister à la sécheresse. « Ces semis permettent le maintien des espèces sauvages endémiques de souche génétiquement pure et tout particulièrement deux ou trois compagnies de perdrix rouges qui résistent encore à la fréquentation exponentielle du massif » explique l’association. 

Acteurs du milieu naturel

Ces espaces libres labourés et semés étaient autrefois cultivés en restanques ; ils permettent à nouveau au gibier de repeuplement, comme le faisan de se reproduire, de se nourrir et de s’abreuver pendant la période difficile. « Les chasseurs sont des acteurs du milieu naturel, ils en connaissent les secrets du rythme des saisons. Ils sont attentifs et mobilisés car ils constatent tous les jours les agressions et la marchandisation dont notre magnifique massif fait hélas l’objet. »

Maintien des espèces naturelles

Ils ont dénoncé le fait que, malgré son classement « Natura 2000 » comme site naturel sensible, le massif devienne peu a peu un terrain de jeu pour « consommateurs de sensations fortes ». « Par nos actions pour le maintien des espèces naturelles et de la chasse en tant que tradition et patrimoine culturel de notre pays, nous espérons voir notre travail bénévole respecté et compris » insiste l’association, qui est indignée, depuis quelques temps, par certains actes de vandalisme et d’agressivité tels que la destruction d’abreuvoirs oui encore, lors de leur dernière battue, la destruction de bâches signalétiques destinées à informer les usagers du massif.

Union des chasseurs seynois sur Internet et Facebook