Hommage à François Alcaraz

C’est avec une profonde tristesse que vous avons appris la disparition de François Alcaraz des suites d’une maladie liée à l’amiante. La Ville et le conseil municipal adressent leurs condoléances à sa famille et à ses proches. 

Né en 1954, ce Seynois bon vivant et très sportif avait le rire communicatif et la joie de vivre chevillée au corps. Enseignant à La Seyne-sur-Mer (et dans les écoles du département où il fit de nombreux remplacements) et après une carrière de tourneur-fraiseur chez Matra armement, son engagement militant n’a jamais faibli : syndicaliste cadre du SNUIPP, il fut aussi un militant tenace et de la première heure à la LCR (Ligue Communiste Révolutionnaire) avant de prendre des responsabilités sur le plan départemental au sein du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste). 

Un personnage truculent et jovial, impliqué dans la vie de la cité, engagé dans l’action collective et la défense de l’intérêt général. En somme, un citoyen actif, un Seynois chaleureux, constructif et altruiste nous quitte aujourd’hui.