Il était un bateau

Voilà deux semaines que nos deux Seynois, Aurélie et Guerlain sont partis de la seyne-sur-mer pour faire le tour du monde à bord de l’Alexandra. Il était temps de faire un petit point avec eux alors qu’ils viennent juste de partir de Barcelone.

Le Seynois : Dans quel état d’esprit êtes-vous ?

Nous avons vite eu besoin d’un calendrier ! Nous sommes rentrés dans cette aventure en ayant le sentiment que chaque jour est différent : les choses, les lieux, les gens changent constamment.

Les bonnes et les mauvaises surprises ?

Aucun de nous deux n’a eu le mal de mer ! Notre première traversée, celle du golfe du Lion, s’est déroulée sans soucis. Sinon des problèmes mécaniques et électroniques sont apparus, mais il faut s’y attendre sur un bateau : il y a toujours quelque chose en panne ! Sinon vue de la mer, la côte espagnole est décevante, vraiment bétonnée, alors que la nature y est très belle. Elle a été dénaturée par l’homme et l’architecture des années 70.

La vie à deux 24h24 ?

On trouve chacun notre place dans une certaine harmonie. Nos goûts communs aident aussi à avoir les mêmes désirs concernant les lieux à visiter. Le plus difficile pour l’instant est la météo, qui ne nous a pas aidés (peu de vent, ou alors de face !) et trouver un vrai réseau wifi (qui fonctionne !). Depuis le départ, on se fait des listes de choses à faire… et ça ne nous quitte pas. Dès qu’on a fini quelque chose, on en note une autre ! Ce qu’on ne faisait jamais à terre !

Vous pouvez suivre Aurélie et Guerlain sur leur Facebook : il était un bateau ou sur leur site Internet http://ccaptain.com