Des plages et des envies

Avec sa dizaine de kilomètres de littoral, en pleine mer et dans la rade, La Seyne offre une palette de plages différentes pour toutes les envies et pour toute la famille, l’important est de trouver la bonne. On vous aide…

Plages des Sablettes et Mar-Vivo : La plage familiale par excellence. Elle a obtenu le Pavillon bleu pour la troisième année consécutive. Elle sépare la rade de Toulon de la Méditerranée. Autrefois cette plage n’existait pas, car Saint-Mandrier était une île. L’ensablement a formé la plage des Sablettes (d’où son nom) et le rattachement de Saint-Mandrier en tant que presqu’île. L’entrée dans l’eau est en pente douce pour le plaisir des enfants. La proximité immédiate du Parc Braudel où on peut faire une sieste à l’ombre des pins est très appréciée. Avec la bibliothèque Effet Mer, vous pouvez emprunter un livre, un magazine, une DB et juste à côté, faire du sport avec la Chalet des sports. La plage est surveillée, on peut y prendre une douche gratuite et des restaurants, bars et commerces sont à proximités. Pour se garer, trois parkings gratuits notamment derrière l’office de tourisme et, en allant sur Saint-Elme au bout de l’isthme. L’entretien de la plage des Sablettes tient compte de l’utilité des feuilles de posidonies qui ne sont pas des algues. Ces feuilles mortes qui longent la plage, la protègent des coups de vents, de la perte de sable et de l’érosion. C’est aussi un signe de bonne qualité de l’eau.

Plage de Fabrégas : Ce petit paradis bien caché ne le reste pas longtemps. Chaque année, même si les Seynois gardent ce lieu secret, curieux et dégourdis sont les touristes qui dès qu’ils la découvrent ne veulent plus la quitter. Ce sable noir est bon pour les rhumatismes parait-il, foi de Seynois. Cette anse où le temps s’est arrêté juste avant la « bétonisation » se mérite. Votre mission si vous l’acceptez, vous lever aux aurores, trouver une place (bon courage), et enfin apprécier ce havre de paix bercé par les cigales et la houle. Elle est surveillée et une paillote est là pour les petites faims et les envies de glace.

Plages de la Verne et la Vernette : les préférés des Seynois qui apprécient de pouvoir taper le carton, pique-niquer ou faire un tournoi de boules pendant que d’autres pataugent ou bronzent sur la serviette. Bordée de pins, pas de béton et pas de routes à l’horizon. On s’y sent au bout du monde. La Verne est surveillée mais pas la Vernette. Cette dernière offre pour sa part, une cale de mise à l’eau et un magnifique jardin public juste derrière où des tables de pique nique sont installées. Pour l’apprécier, pensez à chausser vos méduses (sandales en plastique). A la Verne, une paillote restaurant vous permet de déjeuner les pieds dans l’eau. 

Plage de Balaguier : Située entre les deux forts, de l’Eguillette et de Balaguier, cette petite plage est très appréciée des Seynois, malgré son étroitesse. A moins que ce ne soit cette qualité qu’ils apprécient, tant il est vrai que c’est appréciable d’avoir peu de voisins quand on savoure un bain de soleil. Sur la corniche de Tamaris, elle offre une eau calme, un dénivelé assez doux pour les enfants, et un parking gratuit quasiment toujours vide à quelques mètres de la plage. Bonus : votre voiture vous attend à l’ombre. Non vous ne rêvez pas ! Ça existe !

Plage Boeuf : La plage des guerriers. Situé sur la Corniche merveilleuse qui est interdite d’accès par les véhicules en été, des escaliers permettent d’y accéder depuis le parking de l’aire du Boeuf mais attention, l’accès à ce parking est impossible en été puisque la corniche est fermée (risque d’incendie). C’est donc à pied ou en bateau que vous vous y rendrez, un parcours du combattant où le repos n’en sera que meilleur.

Plage du Jonquet : Celle des non-textiles. Explications : elle fait partie des 70 plages naturistes de France et surtout une des plus anciennes puisque l’autorisation date de 1972. Située juste après la plage Boeuf, son accès est au moins aussi ardu que cette dernière. A la différence du poids en moins de votre maillot dans votre cabas.

Autant de plages pour autant d’envies, c’est la promesse balnéaire de la Seyne-sur-Mer. Mais avant de partir, n’oubliez pas de vérifier la qualité de l’eau sur baignades.sante.gouv.fr, votre crème solaire et les chapeaux des pitchouns. Bonne plage !

sylvette.pierron@la-seyne.fr

Plage du Jonquet