Cercle occitan : que sona lo Pòrge!

Lancé par et pour le fort Napoléon, ce nouveau concept de spectacle vivant exploite la nature des lieux, des voix et des instruments. Les musiciens des Bourdons du sud inaugurent donc le week-end des 14 et 15 avril cet événement proposé par la Ville et l’association du Cercle Occitan.

Puisqu’il nous faut retourner en terre, ou plutôt en « terre à terre », allons à l’essentiel, à la nature des choses. Le fort Napoléon offre à qui sait l’apprécier des espaces où l’acoustique est une des premières qualités. Le porche d’entrée, aux abords austères, présente une voûte architecturée et une scène naturelle qui ne demandent qu’à être mise en valeur par la musique et les chants. Les salles également, proposent par leur plastique un décor brut, voire abrupt, pour tout type d’expression. Cela, l’association du Cercle Occitan l’a bien compris puisqu’elle a fait le lien avec les Bourdons du Sud, club d’amateurs et professionnels amoureux de vieux instruments. Ils se réunissent à l’occasion de rencontres en région PACA. Ces rencontres existent depuis 1995 et essaiment dans la tradition, avec pour idée maîtresse de réunir les sonneurs de vielles et de cornemuses pour un week-end d’échanges festifs. Dans une ambiance vraie et sans détours, les troubadours du XXIème élaborent un répertoire. Point de frontières, puisque chacun est convié, quel que soit le niveau de pratique. On travaille en petits groupes, on échange de nouveaux morceaux ou on les joue ensemble, tout est partagé, enfin, au moins jusqu’aux repas. Réservons donc notre week-end de mi-avril, à partir de 14h00 au fort Napoléon, les Bourdons du Sud nous y accueilleront. A noter qu’un baletti est prévu le samedi 14 avril, à la Philharmonique, rue Gounod, de 19 h à 22h30.

Jean-Christophe Vila