Centres aérés : phase de régularisation

Comme chaque année, des enfants demeurent en liste d’attente pour les centres aérés (Accueils de loisirs sans hébergement ALSH). Une phase de régularisation devrait permettre de tous les intégrer d’ici fin septembre.

L’an dernier, ils n’étaient ouverts que les mercredis après-midi et ne disposaient que de 500 places. Cette année, avec le retour de la semaine des quatre jours, la capacité des Accueils de loisirs sans hébergement a été portée à 600 par la Ville pour les mercredis pleins : « Ce premier mercredi, seuls 472 enfants étaient présents. Nos services rappelleront les familles des 128 absents. Cela devrait permettre, le cas échéant, d’écluser les listes d’attente », explique Moncef Ghouaïel, responsable de la Caisse des écoles.

En charge des inscriptions, le guichet unique, situé Espace social Docteur Raybaud, 1 rue Renan, est familier de ces situations : « C’est habituel. Les parents eux-mêmes s’organisent dans le courant du mois. De notre côté, l’affectation des enfants en ALSH n’est pas sectorisée et le maire, Marc Vuillemot, tient à ce que chaque enfant trouve une place », témoigne Pascale Dupuis, responsable du guichet unique.

Au troisième mercredi de ce mois, on devrait être fixé sur les inscriptions définitives. « Et si les 600 places sont effectivement occupées, on pourra étudier l’ouverture de places supplémentaires », assure Robert Teisseire, vice-président de la Caisse des Ecoles.

Plus d’infos au 04 94 06 97 06 ou au 04 94 06 97 34